Le référencement organique c'est quoi?

Le SEO (Search Engine Optimization) pour les nuls.

Il y a un an et demi je me lançais dans l'aventure de l'entreprenariat en tant que graphiste. Evidemment j'ai développé ma page web vitrine pour y exposer mes services. Comme tout bon propriétaire de site web j'ai ouvert mon compte Google Analytics, et comme beaucoup d'autres pages internet, encéphalogramme plat : aucune visite sur mon site. Pourtant il me semblait avoir appliqué toutes les préconisations white hat de notre guru Google? Seulement voilà, en théorie le SEO c'est très simple, en pratique, c'est très long et complexe.

Un peu de vocabulaire.

Un Navigateur: Le navigateur Internet est un logiciel vous permettant d'afficher des sites Internet. On utilise tous soit Microsoft Edge, Google Chrome, Firefox, ou Safari pour chercher sur le web.

Un Search Engine : En français, moteur de recherche. Un moteur de recherche est finalement une page web que l'on consulte dans son navigateur. On compte dans les plus populaires, Google, Qwant, et Baidu chez les chinois. Le moteur de recherche crawl et indexe le web.

Un Crawler : Un crawler ou «robot» est chargé de récupérer le contenu d'une page web en passant par son URL (son adresse web). Le contenu de chaque page est envoyé à l'indexeur qui se charge de traiter et stocker les données récupérées (liens hypertextes, images, textes).

Indexation : L'indexation d'une page web est son enregistrement dans la base de données d'un moteur de recherche (Google, Yahoo, Bing...) ou d'un annuaire. Sont indexées les liens hypertextes, les images, les vidéos, les actualités… finalement tout sauf vos campagnes Adwords.

Une Requête : mot ou expression utilisée par un internaute pour trouver une réponse à sa question dans un moteur de recherche.

Un Keyword ( mot clé) & expression clé: mot ou ensemble de mots sur lequel le référenceur va développer sa stratégie.

Un Résultat: réponse du moteur à une requête.

Une Position: classement du résultat

Adwords : résultats payants dans Google ( précédés du logo "annonce")

Le White hat : optimisation d'un site web en suivant scrupuleusement les recommandations de Google sans jamais tenter de manipuler son algorithme.

SEO : Search Engine Optimisation, qui n'est autre que le référencement naturel gratuit, aussi appelé référencement organique.

SEA : Search Engine Advertising, qui n'est autre que le référencement payant.

SEM : Search Engine Marketing = SEO + SEA

Définition du SEO.

Le référencement naturel est l'ensemble des actions techniques et stratégiques mises en œuvres sur et autour d'un site web, afin qu'il soit visible dans les moteurs de recherche sur des mots clefs. On parle également de SEO (Search Engine Optimisation).

Sur cette copie d'écran, vous pouvez voir comment sont répartis les résultats entre eux, les résultats Adwords, les résultats naturels et les résultats Google local.

Répartition des résultats avec Google

Cette répartition des résultats sur la page Google est en perpétuelle évolution. Ça ressemble à cela aujourd'hui, hier c'était autre chose, et demain ce sera encore une autre répartition des résultats. L'UX design évolue, la page web de Google aussi. C'est un point de plus à prendre en considération pour un référenceur, au delà des fondamentaux des mots clefs ou des liens externes.

Les enjeux du référencement naturel SEO

L'objectif premier du référencement naturel est d'apparaître en tête de liste des moteurs de recherche, et d'acquérir ainsi du trafic "gratuit" par opposition au trafic payant, le SEA (Search Engine Advertising). Gratuit ? oui l'internaute qui visite votre site ne vous coute rien en terme de clic (pas de coût par clic, CPC). Par contre, il faut bien payer la prestation SEO!

Une bonne stratégie de référencement naturel doit s'adapter à l'environnement concurrentiel et le budget de l'entreprise. Si comme moi vous démarrez votre activité sans capital : la stratégie est vite vue, optimisation du contenu, il faut écrire du contenu de qualité vous-même. Je ne vais pas vous mentir, ça demande un temps fou (temps pendant lequel vous n'exercez pas votre métier), avec cette petite difficulté technique de devoir à la fois répondre aux questions de ses prospects de manière pertinente, tout en écrivant pour les bots (l'intelligence artificielle de Google) qui eux ne comprennent rien mais calculent tout!

Quoi qu'il en soit, il faudra à un moment ou à un autre se pencher sur la stratégie de liens (netlinking) pilier de ce que les robots comprennent comme votre notoriété. Le principe est simple, les autres sites parlent de vous et redirigent les internautes vers votre site. Bingo, vous devenez un peu plus important, et donc mieux classé dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Il y a enfin les actions techniques qui idéalement doit être mise en place dès la conception de votre site. Sur ce point, sachez que le socle technique d'une page web peut vite se transformer en stratégie à part entière.

Quelques chiffres pour comprendre pourquoi le référencement naturel doit être optimisé.

Même si en matière de marketing en ligne il faut absolument diversifier les moyens mis en œuvre pour augmenter sa visibilité et prospecter, dès lors qu’il s’agit d’être trouvé en ligne, il n’existe pas de meilleur moyen que le Search (ou recherche internet) pour obtenir l’information dont l'internaute a besoin.

Le SEO (search Engine Optimisation) est essentiel pour le succès de tout marketing en ligne.

Avec plus de 60000 recherches par seconde dans les moteurs de recherche, et 93% des expériences en ligne qui commencent systématiquement par un moteur de recherche, il est dommage de passer à côté d'un tel outil de prospection.

Une position 1 sur un moteur peut apporter au site entre 20 et 80 % des internautes. L'écart somme toute énorme dépend du nombre de résultats enrichis qui apparaissent sur la page de résultats.

Heatmap report de la page de résultat Google

  • 40 % de taux de clics pour le 1er résultat naturel
  • 21 % pour le second
  • 14 % pour le troisième
  • 11 % pour la position 4
  • 8 % pour la position 5
  • 7 % pour la position 6
  • 5 % pour la position 7
  • 6 % pour la position 8
  • 6 % pour la position 9
  • 6 % pour la position 10

Bien évidemment, en cas de résultat enrichis (page de résultat comprenant des adwords, du local, du shopping et/ou des images)

Les taux de clics pour la première position baissent

  • Avec des images : 27 %
  • Avec du local : 26 %
  • Avec du shopping : 26 %
  • Avec des Adwords : 33 %

Malgré cette baisse, le taux de clics d'une première position reste très intéressant.

Il faut savoir également que les commerçants prospectant en utilisant à la fois le référencement organique et le référencement payant obtiennent en moyenne 25% de clics de plus et 27% de profits en plus que leurs confrères n'utilisant qu'une seule de ces techniques!

Conclusion

Ce que vous avez dépensé pour votre beau site web, envisagez de le dépenser également pour votre référencement organique. Vous avez pu constater que chaque document, chaque élément de site peut être indexé, et peut donc devenir un point d'entrée pour vos internautes. Chaque élément en ligne est important et doit donc être pris en compte.

Notez également que les présentations des résultats évoluent ! Rien n'est acquis avec Google. La moindre pénalité peut vous coûter financièrement très cher.

Enfin, je vous conseille vivement de diversifiez les sources d’acquisition de votre trafic en ligne (SEO, SEA, backlinks, community management, emailings).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *